À chaque année, c’est la même chose: lorsque vient la période de la parade de la fierté gaie (je sais que ça ne s’appelle plus comme ça, mais je vais juste le préciser pour la clarté), on trouve des commentateurs pour dire: ”mais comment ça y’en a pas de la fierté hétéro, hein?” Parce que...