bebessurevalues02

Devinette… Qu’est-ce qui passe sa journée à dormir, faire caca et vomir? Réponse… Un chômeur en lendemain de brosse! Mais ce n’est pas de ça dont je vais vous parler. Je veux parler d’une calamité : les bébés.

Les premiers mois suivants la naissance d’un bébé sont les plus durs pour nos nouveaux parents… Ils ne dorment plus, ils ne sortent plus de chez eux, ils voient rarement leurs amis; bref, tous les facteurs d’une dépression.

Plutôt inutile durant les premiers mois de vie d’un enfant, le rôle du père est d’abord de commettre une shit load d’erreurs question de conforter la mère dans son rôle de parent dominant.

– Ben non Étienne!!! Il ne peut RIEN MANGER qui contient des arachides avant 5 ans.

– Étienne! La petite n’a pas besoin de collier de noisetier à 2 mois! Elle n’a pas encore commencé à faire ses dents…

Entendons-nous aussi pour dire que la quantité d’interactions possibles avec un bébé est limitée. Il ne te regarde jamais totalement dans les yeux et tu te fais croire qu’il dit ton nom chaque fois qu’il pousse des Grässaffoggle. C’est sûr qu’en passant ton temps à dire « Il est à qui le beau bébé? », ça ne donne pas le goût à l’enfant de parler. Pis, en passant, ne dis pas ça à un enfant… T’es pas dans un gym de banlieue, Big!

Pis qu’est-ce qui s’passe avec la gestion des fluides de bébés par les mères et les pères? Ok, j’comprends que changer la couche du bébé fait partie intégrante de la job des parents, mais de là à applaudir un « beau caca » ou à dire « Ah, le pauv’ ‘tit bébé! » quand celui-ci vous vomit la moitié de son poids en purée de carottes sur l’épaule? Pis si je vois encore une mère passer sa cuillère sur le bord de la bouche d’un bébé pour manger ELLE-MÊME le restant de compote qui traîne là, j’vote conservateur aux prochaines élections pis j’organise un drag de rue sur l’avenue Mont-Royal! I’m serious…

///////////////

Dans c’t’histoire-là, moi, j’suis juste un oncle. Ma relation avec eux consiste grosso modo à briser leur routine; les exciter avant qu’ils aillent se coucher et ainsi fucker leur cycle de sommeil, donner des vêtements pas de leur taille et des jouets pas de leur âge parce « qu’j’connnais là-d’dans » et leur donner trop de sucre à de mauvaises heures genre avant qu’ils aillent se coucher, l’avant-midi ou juste avant le repas (lire tout le temps). À chaque fois que tu donnes des sucreries à des enfants qui ne sont pas les tiens, les parents disent : « Bon, là c’est une occasion SPÉCIALE »… Ça sous-entend « En tout cas, ça paraît que c’est pas votre oncle qui va se battre avec vous pour vous mettre au lit! »

Ou t’sais quand tu donnes une tablette de chocolat au lait à un enfant et que l’un des deux parents te répond avec un dédain qui frôle le dégoût « Ah désolé… Maxime-Édouard mange pas de chocolat au lait… Juste du noir. » et qu’il se met à t’expliquer pourquoi le chocolat noir est meilleur parce qu’il a lu en quelque part (lire « vu à Salut! Bonjour! ») que c’est mieux pour un enfant… Misère.

Parce qu’un oncle, c’est exactement comme un parent sauf que t’enlèves les affaires plates, genre la discipline et la gestion de la propreté. Pis ça, ça énerve les parents!

Le rôle d’un oncle est flou de toute façon… Quand l’neveu-nièce est jeune, il se dit « Estie qu’mon oncle est drôle », mais plus il vieillit, plus il se rend compte que dans l’fond, mononcle pleure tout le temps, y’a un problème d’alcool pis il sent le pipi.

Contrairement au bon vin, il est rare qu’un oncle s’améliore avec le temps; il envoie moins de cadeaux à Noël, il t’appelle « Marie-Line euh… MARIE-CLAUDE », il est en chicane avec tes parents pendant 2 ans à cause d’une estie d’niaiserie genre « J’y ai passé mon tracteur à gazon pis il l’a ramené vide de gaz » et c’est à cause du divorce de ton oncle que tu découvres que les adultes sont malheureux.

Le plus terrible, c’est que tu vas malheureusement te rendre compte que ton oncle est cave en racontant une anecdote à tes amis… « Pis le maudit fou, y’a déjà mis le feu à ma sœur en brûlant un pet trop proche du sapin de Noël! »

///////////

AVERTISSEMENT

Je vous entends déjà grommeler et vous dire que je n’ai pas de cœur et que ça paraît que je n’ai pas d’enfants, mais je me dis qu’un blogue d’humeur de bonne humeur tend à me mettre de mauvaise humeur.

Photo : Beverly & Pack

D'autres beaux textes à lire aussi...