Ça y est? C’est fini? Tu sors de ton dernier exam’ ou tu viens de remettre ton dernier long travail d’équipe? Tu sais pas trop comment gérer toutes les émotions qui t’envahissent à ce moment précis? Fie-toi à notre liste pour vivre ça comme un champion et comme si demain n’existait pas.

  1. Tu peux faire une petite danse de joie en sortant de la classe. Moonwalklambada et fist pump sont aussi acceptés.
  2. Tu peux fouiller dans tes notes de cours pour officialiser le fait que t’as répondu tout croche à pas mal toutes les questions.
  3. Tu peux faire un rassurant calcul pseudo-scientifique basé sur rjien pantoute, du genre « Bah j’ai eu 78 dans le dernier test, qui valait genre 30, mon exposé a bien été, le vent souffle Nord-Ouest pis le nom de famille de ma prof compte 7 lettres, faque j’pense que ça me prend juste 15% dans c’t’exam-là pour passer. »
  4. Tu peux oublier l’entièreté de ce que t’as appris dans les 6 derniers mois.
  5. Tu peux te rendre compte que tu reverras jamais ces quatre années-là de ta vie.
  6. Tu peux quitter ton établissement scolaire en hurlant dramatiquement les paroles de la chanson Leave (Get Out) de JoJo.
  7. Tu peux saluer, faire des high five ou embrasser tout le monde que tu rencontres su’a rue.
  8. Tu peux prendre un drink de célébration même s’il est juste 2 heures de l’après-midi.
  9. Tu peux te clancher huit Cold Shots pis t’évanouir dans les toilettes d’un Couche-Tard.
  10. Tu peux dormir.
  11. Tu peux dormir dans l’fond d’ta douche.
  12. Tu peux réactiver ton compte Facebook.
  13. Tu peux effacer de tes amis Facebook les membres de ton travail d’équipe que t’haïssais secrètement.
  14. Tu peux écrire au groupe Facebook Spotted at Concordia (ou celui de ton université): FINALLY FREEEEE!
  15. Tu peux demander à tout le monde de ta classe si eux aussi ils ont trouvé qu’il y avait beaucoup de “B” dans les choix de réponse, même si maintenant il est trop tard pour tout changer.
  16. Tu peux dire à tes amis pas doués que toi aussi, t’as vraiment trouvé l’exam’ tough pis que c’est sûr que tu coules.
  17. Tu peux dire à tes amis doués que toi aussi, t’as trouvé l’exam’ facile, en riant des pas doués qui vont sûrement couler.
  18. Tu peux aller chercher ton animal de compagnie de chez sa gardienne.
  19. Tu peux recommencer à jogger. Ou boire.
  20. Tu peux recommencer à faire des épiceries et réapprendre à utiliser ton four.
  21. Tu peux aller voir ton prof pour lui demander de te donner des devoirs pendant l’été parce que tu as peur de t’ennuyer. Tu peux faire ça, mais tes amis vont te trouver têteux.
  22. Tu peux faire un feu de joie pour brûler tes cahiers. Comme quand t’avais 11 ans pis que pour toi, ça représentait une célébration quand même assez hardcore, borderline illégale.
  23. Tu peux regarder tous les épisodes de Mad Game of the Walking Men que t’as pas pu regarder pendant les dernières semaines.
  24. Tu peux t’empresser de t’inscrire au prestigieux Festival de la vache qui chie de St-Magloire. Dépêche, man, les places sont quasiment toutes prises.
  25. Tu peux te rendre direct à l’aéroport, prendre le premier vol, pis quand t’arrives à destination annoncer à tes proches et ton employeur que tu n’es pas rejoignable pour les deux prochaines semaines.
  26. Tu peux ne pas te trouver de job.
  27. Tu peux te préparer pour les examens de reprise.
  28. Tu peux pleurer parce que tu commences ta session d’été le lendemain.

La photo est tirée de la page Flickr de amanda-esque.

D'autres beaux textes à lire aussi...