gourmandise9876

Voici le premier d’une série d’articles sur les péchés capitaux.

Je vous avertis tout de suite, y’a des chances que je m’arrête après 2-3 articles et que je j’abandonne le projet comme j’ai abandonné le projet de monter le meuble IKEA que j’ai acheté y’a 6 mois et qui est toujours dans sa boîte parce que j’ai pas de clé Allen pis qu’y fait trop frette de ces temps-ci pour sortir acheter autre chose que des biens nécessaires à ma survie.

 

La chose qui me frappe d’entrée avec les péchés capitaux, c’est à quel point, fondamentalement, ils sont parfaitement acceptables et nécessaires.

Si on s’en tient au sujet de cet article, la gourmandise, y’a des moments où elle peut sauver une âme en peine.

Ta meilleure amie vient de se faire crisser là par son chum… Tu ne vas pas l’inviter à la maison pour manger « juste la bonne quantité de crème glacée ».

No-non! Tu vas l’inviter à venir manger pour 80$ d’Häagen-Dazs (donc 4 petits pots) en regardant un film de Ryan Gosling sur mute pour doubler sa voix et lui faire dire qu’il t’aime…

 

La gourmandise est aussi la meilleure amie de la solitude.

Je ne mange jamais autant que lorsque je suis seul à la maison.

Y’a pas tant de repas clairs non plus quand je suis seul… C’est comme une longue suite de bols de céréales, de biscuits, de yogourt, de fruits et de chocolat-chips-bière jusqu’à ce que je me couche.

En fait, c’est un peu comme dans le temps des Fêtes où le problème n’est pas dans la quantité de bouffe que tu manges pendant les repas, mais plutôt la guerre psychologique que se livrent nos mères pour montrer qui c’est qui fait’ le pluss de galettes!

 

La gourmandise est une affaire de moment de la journée aussi… C’est quand la dernière fois que t’as mangé convenablement à 3 heures du matin?

On entre pas à la maison à la sortie des bars pour s’enfiler la quantité de légumes recommandée par le guide alimentaire.

Je ne sais pas si vous avez lu le guide alimentaire dernièrement, mais je trouve que 7 portions de légumes et 7 portions de produits céréaliers c’est quand même beaucoup et que ça encourage les bourrelets et autres rondeurs qui ont la possibilité de changer tout mannequin anorexique en femme à la silhouette de vieille lampe à l’huile.

 

Moi, je fais partie des gens qui mangent beaucoup, mais qui ne prennent pas de poids, mieux connus sous le nom de « les tabarnac ».

Mes amis plus ronds me disent des choses comme « Attends de pogner la trentaine… Tu vas voir! » comme si ils bavent juste à l’idée de me voir me transformer en Cendrillon qui devient vraiment fat quand minuit sonne.

Ça les console qu’un jour je vais devenir un objet rond. Je les imagine se dire ça pendant qu’ils ajoutent du Map-O-Spread dans mon café.

 

Mais en attendant, je vais continuer à trop manger de la crap en me disant que si Dieu voulait que je mange plus de fibres, il ne leur aurait pas donné un goût de bran de scie…

 

Bon appétit!

 


Marco_95À propos de l’auteur :
Marc-Olivier aime la musique… Ben t’sais… « Aime la musique! » As-tu déjà entendu quelqu’un dire « D’la musique?!? Ark. » Marc-Olivier haït les blogues, trouve que c’est plein de gens égocentriques et il écrit seulement dans Les Populaires pour faire mousser sa carrière d’animateur… Un vibrant échec. Il ne se souvient pas ça fait combien de temps qu’il écrit pour Les Populaires, mais il dirait 2 ans et demi. Il sacre trop dans ses textes.

Photo : ginnerobot

D'autres beaux textes à lire aussi...