saucisse1

Dans ma vie, souvent, on m’a demandé : Toi tu es plus chien ou plus chat ?

Voyons, c’est évident ! C’est comme comparer Notre-Dame de Paris avec Phénomia.

 

Moi, j’ai toujours été un gars de chien.

Je n’aime pas les chats.

Pour la simple et bonne raison que je suis allergique.

Moi, un animal qui me fait gonfler de la face, je n’aime pas ça.

Je sais, c’est bizarre.

 

Je trouve que les chiens c’est une des plus belles créatures qu’il existe sur la Terre.

Je tripe encore plus sur les bébés chiens AKA les chiots AKA le summum de la cutetitude.

Je n’ai même jamais fait de traîneau à chiens parce que je les respecte trop.

Peut-être aussi parce que j’aime vraiment pas avoir froid…

 

Un chien c’est bad ass. Parce que ça ressemble à un loup.

Pi un loup ça ressemble à un loup-garou.

Pi c’est ça, c’est nice en criss.

 

Il paraît que les premiers chiens domestiques étaient des loups et avec l’évolution, ils se sont transformés.

Si c’est vrai, sûrement qu’à l’origine, les chats étaient des lions vraiment lâches.

Dans un film, quand un chien meurt, je pleure. C’est instantané.

C’est un coup de pied direct aux couilles de mon côté sensible.

 

J’ai pleuré quand le chien est mort dans La Guerre des tuques.

J’ai pleuré quand le chien est mort dans Marley & moi…

En fait, je pleure à toutes les fois qu’un chien meurt dans un film.

 

Quand je regarde des films de guerre où des centaines de personnes meurent, je n’ai aucune émotion.

Mais quand c’est un chien, je suis aux larmes.

Quand c’est un chat qui meurt, ça ne m’affecte jamais.

Sauf dans Hocus Pocus quand Binx se fait écraser par la bagnole.

Mais il regonfle et revient en vie après. So, ce n’est pas vraiment une vraie mort.

 

Présentement, j’ai un chien saucisse.

Oui, un chien saucisse… Mais je suis quand même une bonne personne.

Je donne des bonbons à l’Halloween pi toute.

 

J’ai mon chien depuis plus d’un an et j’ai déménagé en juillet dernier.

J’ai découvert que trouver un appartement, quand tu as un chien, ce n’est pas facile.

Les chiens ne sont pas acceptés partout.

Ils sont souvent seulement acceptés dans des apparts de marde.

Du genre : Ben oui, on accepte les chiens! C’est cute et en plus il va peut-être trouver les rats qu’on n’a jamais trouvés dans la place !

 

Je promène souvent ma saucisse parce que ça me permet de faire de l’exercice.

Ça me permet aussi de rencontrer des nouvelles personnes.

 

Hier, dans le parc à chiens :

Une dame : Votre chien est vraiment bien dressé.

Moi : C’est normal, je l’ai volé à un aveugle.

Une dame :

Moi : C’est une belle sacoche ça…

 

Sur la rue, la semaine dernière :

Une dame : Aww (un soupir de mépris avec une face pas nice qui te donne le goût de puncher dedans) un chien saucisse… Je vais être honnête avec toi. En général, j’aime les chiens, mais j’ai toujours trouvé les chiens saucisses extrêmement laids et répugnants. Désolé, il fallait que ça sorte.

Moi : … Oki… Moi aussi, je vais être honnête avec toi. En général, je ne répondrais rien, parce que contrairement à toi, j’ai été bien élevé, mais personnellement, je te trouve un peu conne. Désolé, il fallait que ça sorte.

 

Bon, je vous laisse, je dois aller entraîner mon chien à faire des backflips.

 


mdallaire01À propos de l’auteur :
Mikael Dallaire est un jeune humoriste originaire de la ville de Gatineau et finissant 2012 de l’École nationale de l’humour. Sur scène, ce timide extraverti aime passer du stand up à l’anecdote plus personnelle. Il amuse les foules et déclenche les rires avec un style d’humour très particulier; un mélange de pince-sans-rire, d’ironie et d’absurde. Des fois, il écrit des trucs…Comme là, genre…

À son actif :
– Grand Rire Comédie Club – 2013 & 2014
– En route vers mon premier gala – 2013 & 2014
– Les soirées Juste pour rire – 2013 & 2014
– Figurant dans Ramdam – Jamais

D'autres beaux textes à lire aussi...