Journal intime
Lettre à mon professeur de théâtre

Lettre à mon professeur de théâtre

Salut Gilbert, C’est moi, Véronique … pas celle qui a gagné un Gémeaux, non, plus celle qui était plutôt random dans la promotion 2005 au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, un peu brune, un peu grande, je chantais trop fort, peut-être tu t’en souviens plus. Tsé, quand t’en as 10-12 nouveaux par année … je...
Je suis nostalgique (j'aimais mieux être triste avant)

Je suis nostalgique (j’aimais mieux être triste avant)

Je pense que je suis nostalgique. Je ne dis pas ça parce que j’ai fait la file pour avoir un SNES classic en espérant ainsi racheter une partie de mon enfance. Je ne dis pas ça parce que la majorité de ma garde-robe est composée de t-shirts des Power Rangers et de Buffy contre les...
«Je ne t'ai pas agressée»

«Je ne t’ai pas agressée»

C’est l’automne. L’Halloween approche et on apprend que l’on est entourés de monstres.   Le timing est burlesque.   Y’a beaucoup de personnes qui semblent découragées par cette présence fantômesque menaçante qui semble hanter nos rues. Y-a-t’il vraiment autant d’agresseurs que de statuts #metoo?   Le problème, c’est que la plupart des agresseurs ne considèrent...
Le laid

Le laid

Toi pis moi on se connaît pas. En tout cas pas encore. On s’est matché, on s’est écrit, on se voit. J’ai peinturé mon visage de couleurs vives pour avoir l’air fraîchement cueillie. Une fleur que t’aurais ramassé dans une craque d’asphalte; une affaire rare et intéressante, sur ton chemin par hasard, un peu puissante....
Peut-on en revenir de l'automne

Peut-on en revenir de l’automne

Je ne suis aucunement une personne qui se met à chialer dès qu’on est dans une saison autre que l’été. Au mois d’avril, je dis avec beaucoup de sincérité des merdes du genre “Ah que les gens sont beaux au printemps! Ça fait du bien de voir de la peau!” Le 1er novembre, je sors...
L'automne ça sent les cahiers neufs

L’automne ça sent les cahiers neufs

Il y a une époque où je reniais l’automne. Je disais même que je détestais encore plus l’automne que l’hiver, parce que l’automne ça voulait dire que l’hiver arrivait et vraiment il n’y avait plus d’espoir.   En fait, je détestais vraiment l’hiver, mais j’en voulais à toutes les saisons qui avaient quelque chose à...
Pas de puces, pas de punaises

Pas de puces, pas de punaises

On a mis nos vies dans des sacs y’a deux semaines. C’est la saison des boîtes, la saison des matelas orphelins. La saison des piqûres et du sommeil agité. On a jeté mon matelas vieux de 20 ans, héritage un peu triste des ressorts qui ont témoigné du couple qu’étaient mes parents dans une autre...
Origami pour une personne brisée

Origami pour une personne brisée

Chère toi, Un jour tu croiseras peut-être sur ta route une personne brisée.   Ton réflexe sera de la réparer. De puiser toute ton énergie, toute ton affection et tout ton amour pour remplir son cœur.   Le problème avec les personnes brisées, c’est qu’elles, elles n’ont rien à donner à ton cœur. Tout ce...
Le monstre sur ton épaule

Le monstre sur ton épaule

Pour toi, que je ne nomme pas. Je voudrais juste que tu me lises et que tu saches que je t’aime et que je te vois. Et que je le vois, lui aussi. Ou … ça avec. Je sais pas.   D’aussi loin que je me souvienne, le mien, il a toujours été là. Et...
Ma spiritualité cheap mais cute

Ma spiritualité cheap mais cute

J’ai toujours été un peu matérialiste, mais avec des affaires cheap. Quand je me suis éclaté le menton sur un kaboum, un été fatidique de camp de jour, ma mère m’avait demandé ce que je voulais pour me récompenser de m’être fait recoudre le menton sagement. CE QUE JE VOULAIS. Pis j’ai pas hésité une...