Articles tagués "Iris Bélanger Noël"
Le nuancier Pantone des émotions

Le nuancier Pantone des émotions

Samedi dernier j’avais un souper avec la famille élargie, et pas dans le cadre d’un enterrement. Chose rare, donc. . . . Un de mes oncles me voit arriver et prononce ces mots : « Eille ! Tu ressembles à la fille qui s’est fait violer par le député ». . Je le remercie, ne sachant pas quelle réaction...
METS PAS ÇA DANS TA BOUCHE

METS PAS ÇA DANS TA BOUCHE

16:15 – Dans la cuisine du bureau. Les comédiens de la série sur laquelle je travaille nous ont fait livrer une boîte de cupcakes pour nous remercier de notre travail acharné. Tout le monde se réjouit, on choisit notre saveur préférée selon la charte livrée avec la boîte. Une des filles s’empare d’un des petits...
Petit guide féministe à l'usage de Lise Thériault

Petit guide féministe à l’usage de Lise Thériault

On va s’entendre sur une chose tout de suite. Quand tu t’appelles Richard Martineau et que ta job c’est d’écrire le plus de niaiseries possible par paragraphe pour faire réagir le plus de niaiseux possible, on ne peut pas être hyper surpris du fait que tu ne contribues pas à l’avancée de la cause féministe. Quand...
J'aime les hommes

J’aime les hommes

Aujourd’hui, je fais mon coming out. Watch out, c’est là que ça se passe.   J’AIME LES HOMMES.   J’ai longtemps hésité à l’avouer. Par peur du jugement. Ou parce que j’essayais moi-même de comprendre toutes ces émotions qui bouillonnaient en moi.   Je me disais : « C’est pas possible, ça ne peut pas m’arriver...
Je suis pas tant BAD

Je suis pas tant BAD

Quand j’étais en cinquième année je m’étais monté un business de contrebande de bonbons. Comme les sucreries étaient interdites sur le terrain de l’école, j’allais en acheter au dépanneur le soir avec mon argent de poche et je les revendais avec une marge de profit de 200% à la récré du midi. Fouillez-moi pourquoi, ça...
L'amour au temps de la chlamydia

L’amour au temps de la chlamydia

Il y a 5 mois, je travaillais sur un quand même pas pire gros film américain. Je faisais beaucoup d’heures. J’étais pas loin du burn out, comme d’habitude. Je passais mes journées à magasiner. J’achetais des boxers rembourrés pour que personne sache que Kevin Spacey a le cul un peu trop plat pour les goûts...
J'ai compris le sport

J’ai compris le sport

L’autre jour, une amie m’a très naïvement envoyé une invitation à participer à un tournoi amical de balle molle. Notre interaction par messages textes s’est déroulée à peu près comme suit :   Elle : Allô Iris voudrais-tu participer à notre tournoi amical de balle molle samedi ? Moi : Bien sûr que non. Elle : Come on ! On va...
« Toutes des crisse de folles »

« Toutes des crisse de folles »

Je ne crois pas être la seule à avoir entendu des personnes de la gent masculine faire référence aux membres du sexe opposé en s’exclamant : « Les filles, c’est toutes des crisse de folles ! ». À chaque fois, je grinçais des dents. Je me disais, « tout cela, c’est de la généralisation abusive, des sottises ! Moi, je suis...
Je suis allée dans un tout inclus et j'ai aimé ça

Je suis allée dans un tout inclus et j’ai aimé ça

J’ai toujours eu des préjugés légèrement défavorables en ce qui a trait aux voyages dans le sud. Et par légèrement défavorables, je veux dire que je croyais fermement que toutes les personnes qui fréquentaient les hôtels tout inclus étaient des êtres exécrables et qu’ils ne méritaient pas de respirer le même air que les autres humains...
La fois où j'ai failli devenir bonne soeur

La fois où j’ai failli devenir bonne soeur

Ma tante Denise était la femme la plus frêle et à la fois la plus vigoureuse que je connaisse. Du bas de ses quatre pieds onze pouces, elle nous accrochait par le cou avec ses petits bras et nous tirait vers elle jusqu’à ce qu’on en perde pied, puis elle riait de son rire à...