En fière fuckée que je suis (fuckée le fun, je nuance), mon thérapeute m’a dit qu’il serait bon que je réfléchisse à mon entrée dans le monde de la vie adulte au lieu de brailler ma petite mort intérieure comme je fais toujours, moyen qui semble-t-il, serait « mal adapté à mes responsabilités ».   Je profite...