jarene

Je suis tu la seule pas fiable ici?

La seule qui, devant l’adversité, les dilemmes les plus grands, les choix les plus déchirants, ne peut jamais savoir si la petite voix qui dit oui ou non est menée par la raison ou par :

1) un SPM 

2) la pleine lune

3) un hangover

4) une tempête magnétique

5) l’orgueil

C’est tu pas assez fatiguant ça? De jamais pouvoir avoir confiance en soi?

Genre, quelque chose me fait chier dans ma vie. Je décide de quitter cette situation parce que j’suis tannée.

Quinze minutes après je m’ennuie, je veux revenir, je regrette. Je finis par me dire que j’ai choké parce que j’ai pas mangé assez d’Oméga 3, que j’ai full fumé la veille pis que mes chakras sont pas enlignés. Je reviens, pis je finis par repartir, pour d’autres raisons.

Ma vie est une série d’essais et erreurs. De retours en arrière, d’excuses, de justifications. Pus personne me fait confiance parce que tout le monde sait que je change d’idée à chaque fois que je prends ma douche. Même plus vite. Je peux rien planifier à l’avance parce que la veille ça me tente pus, le jour-même je regrette d’avoir annulé pis le lendemain je suis nostalgique. Je check mon P Tracker pour voir si j’ovule. Si c’est pas ça, je check les phases lunaires. Les éclipses. Les tempêtes solaires. Si c’est pas ça, je check sur Cyberpresse voir si ça serait pas la journée internationale de quelque chose qui affecterait mon inconscient collectif. Pis je finis par mettre ça sur le dos du changement de saison, de “y se passe quelque chose de laitte dans l’univers”.

J’étais vraiment tannée, d’être un être humain aussi médiocre, fait que je me suis dit “je me prends en mains”. J’ai quitté Facebook. Je suis déménagée à la campagne. J’ai commencé la course, le yoga. Je bois des jus verts qui goûtent vraiment la marde (le kale). Je me saoule pus jamais, je sors pus. Je fais de l’osthéopathie, de l’acupuncture. Je médite. Je lis des livres de croissance personnelle. Pis là après trois jours je dis à tout le monde “ahhhhh ça me fait tellement du bien! je me sens tellement équilibrée là!!!” pis cinq secondes après je mange un sac de chips complet en fumant huit clopes. Je me sauve, j’embarque dans mon char pis je pleure parce que j’arrive pas à être aussi chill que Jacynthe René MÊME SI JE FAIS TOUTE PAREIL PAREIL.

Ça me fait vraiment vraiment peur, genre si un jour je veux des bébés je vais tu être une mère super nulle ou quoi.

 


stefb01À propos de l’auteure :
On l’appelle “la moitié des soeurs Boulay” mais elle est aussi une personne entière. Sa carrière a débuté à dix ans dans un C.B. de pickup à chanter “My Heart Will Go On” pour des truckers qui voulaient pas l’entendre. Sinon, elle écrivait pour personne des histoires de mermaids en se faisant brailler elle-même. Elle perd toujours aux jeux: de cartes, de sports, de société et tente encore d’apprendre à avoir le dessus sur son utérus en lisant des livres tels que Conversations avec Dieu, Les clés du lâcher prise et le Elle Québec.

Photo : Robert Skinner, La Presse

D'autres beaux textes à lire aussi...