toutous_article

Le mois dernier je me suis entretenu avec ma mère sur Facetime. Deux fois. Deux séances intenses de 1h30 chaque.

J’haïs ça Facetime. C’est comme se parler dans un miroir sans jamais réussir à ce que l’angle pis l’éclairage soient avantageux. Ça pis l’application qui permet de voir de quoi t’aurais l’air si t’étais obèse : même affaire.

Mais là j’avais pas le choix, c’était la seule solution.

– Allô ! Samuel ? Es-tu là ?
– Oui. Je suis là. Je suis ici.

(Ma mère n’est pas aveugle ou sourde, elle veut juste être sûre qu’on est là.)

– Bon attends, j’vais te montrer… Mmhh, quessé ça… Voyons… Attends un peu là. (Crrr. CrrrrRRR.) AHH! Ah mon Dieu. Oups attends, j’pense que j’ai pesé sur dequoi… Samuel ? Es-tu là ??
– Oui maman, t’as rien pesé. Je suis là.
– Bon, ok. R’garde ça ! R’garde c’que j’ai trouvé !

Elle me montrait Bounglou, mon toutou kangourou bleu de quand j’avais 5 ans.

– Veux-tu que j’te l’apporte ??
– Mmouain là, tu peux ben…

 

Elle m’a ainsi montré plusieurs autres jouets dans ma chambre d’enfance.

Chambre qui était fucking cool à son apogée soit dit en passant. J’avais un système de son à 3 disques, un divan, un ordinateur beige pis une télé AVEC LE CÂBLE. Y manquait juste une table de pool pis des murs peinturés de toutes les couleurs les plus agressantes possible pis j’aurais légalement pu l’enregistrer à titre de maison des jeunes.

 

Bref. Ma mère me montrait tout ça parce qu’elle et mon père ont finalement vendu la maison.

– Bon. Pis ça ? Veux-tu garder ça ? Tes petits fingers ?
– Mes finger skates. Non maman, c’est correct.
– T’es sûr ? Pis ça ? C’est quoi ça ?
– C’est une r…
– AHH !! Ah mon Dieu ! C’est toute attaché ensemble ??
– Oui maman. C’est moi qui l’avais faite. C’est une rampe pour mes finger skates. On peut la jeter. Jette-la. Jette.

 

Objet par objet, via les mains de ma mère, je devais faire le tri de ce que je voulais garder / vendre / donner / jeter / brûler.

 

Étonnamment, moi qui est si nostalgique à l’habitude, j’ai presque rien gardé.

– Mes magazines des Animaux du Bois de Quat’sous ? Jette.
– La machine à gomme balloune très peu fonctionnelle que j’avais faite dans le cours de techno en secondaire 3 ? On jette.
– Mon livre de bébé ? Ark. Jette ça.

 

Depuis un moment, je remarque que ma capacité à me débarrasser des choses est de plus en plus forte. J’adore jeter des choses. Je trouve ça satisfaisant.

C’est inquiétant.

Est-ce que ma carapace émotionnelle a été fortifiée parce que j’ai vécu trop d’échecs ? Parce qu’on m’a fait de la peine trop souvent ? Parce que la recette des biscuits Chunks Ahoy! a été modifiée pis maintenant y goûtent le plastique ? Suis-je désillusionné ?

Je ne saurais trop dire…

 

Une chose est certaine toutefois : quand je retournerai en Gaspésie, je passerai devant ma maison pis j’aurai pas le droit d’y entrer.

J’aurai pas le droit d’aller dans la cave pour écouter des films d’horreur.

Pas le droit d’aller dans ma chambre pour passer beaucoup trop de temps à construire des modules pour mon finger skate…

 

On verra bien à quel point ma capacité à me débarrasser des choses sera inébranlable à ce moment-là…

 

Au final, même après 3 heures de Facetime, on a pas réussi à passer à travers tous mes objets. Mes parents ont dû m’apporter des boîtes à trier chez moi.

Les boîtes attendent depuis quelques semaines dans le coin de ma cuisine… Avec plein de toutous qui me checkent. Les estis…

Je note qu’il était beaucoup plus facile de me départir de mes souvenirs par Facetime.

Ce faisant, il est possible que je laisse Bounglou et les autres encombrer ma cuisine encore un peu…

Que celui qui est capable de jeter des toutous dans une poubelle pleine de restes de table pis de crottes de chat me lance la première pierre !

 


scyr01À propos de l’auteur :
Samuel Cyr est cofondateur du blogue Les Populaires. Les thèmes qu’il préfère aborder sont les suivants : les beignes, le Jean Coutu, sa chatte Duchesse et le compte Instagram de Rihanna (RIP). S’il était un animal, il serait un raton laveur. Et s’il était un vrai adulte, il ne se ferait pas encore tutoyer chez Couche-Tard, ostifi… Suivez-le sur Twitter.

 

D'autres beaux textes à lire aussi...