JE M’ENNUIE…

Je m’ennuie du temps où c’était moins compliqué… Où les si rimaient avec les rait… Où y’avait d’la neige en hiver et où une maison s’appelait une maison. Et la vie était simple et les oiseaux faisaient pit-pit

Voyez-vous… Avant l’arrivée des condos, le Québec a traversé une période de soi-disant grosse noirceur opaque-foncée-sale-avec-des-trous-dedans-pis-une-haleine-de-Velveeta où on n’habitait tous le même type de bâtiment… une maison. Je ne sais pas si vous avez r’marqué, mais la personne qui habite un condo, elle, ne te dira jamais « Viens-tu chez nous? »… NE-NON! Elle va (toujours) te dire « Viens-tu à mon condo? » Si elle a bien compris la game, elle va ajouter à Tremblay ou à l’Île-des-Soeurs. D’ailleurs, on ne va te parler de l’endroit où se trouve le condo que si c’est avantageux… La preuve, y’a jamais personne qui a dit : « Viens-tu à mon condo en-haut de La Calèche du sexe? »

Mais bon… Là, j’effleure le noeud du problème. L’affaire avec les condos, c’est pas tant ça que le nom des projets de condominiums à Montréal! Sérieusement, c’est assez! Messieurs les promoteurs… Kessé qui se passe!?! En fait, la véritable question, c’est pourquoi faut-il donner un nom aux projets de condos? En fait, à mon sens, ça va si le projet se trouve sur une rue ou près d’un parc et qu’il porte le nom (exact!!!) de la rue/parc. Genre Le Castelnau ou Le Lafontaine…

Là où le bât blesse, c’est quand lesdits promoteurs essaient de faire preuve de créativité. Arrêtez de faire ça! C’est mal! À chaque fois que vous faites ça, il y a un enfant qui meurt quelque part dans le monde! Ok… Il ne meurt pas à cause de vous, mais c’est mal pareil.

Pour vous aider à suivre, j’ai dressé une liste de cas typiques :

« Si on change des lettres, ça va l’être mieux »: Ça… J’adore! Pas juste pour les condos, mais dans la vie en général. Par exemple, les Condos Sfère… Encore un autre frustré contre les ph… Lui, il s’est dit : « Sphère, y’a personne qui aurait acheté ça, mais SFÈRE!!! On tient quelque chose! » En plus, c’est un excellent jeu de mot entre « sphère » et, euh… Rien pantoute!!! Y’a jamais personne qui va dire : « Wow, y’a fait une faute… Où est-ce que je signe? » Mention honorable au VersO.

Y’a exactement le même problème avec les prénoms de nos jours… La technique est assez simple, tu choisis un prénom ben normal (disons Alexis) tu fais le tour de toutes les lettres que tu peux ajouter/changer sans en modifier la sonorité… Un premier truc : les k et les y c’est in, les i et les c, c’est out!!! Alexis deviendrait donc… Aleksys. D’ailleurs, Le Aleksys, ça ferait un beau nom de projet de condos. Deuxième truc : ajoute des à des endroits bizarres… Genre : Khevin ou Tohmas. Si le prénom ressemble à un nom donné par un ado boutonneux à son personnage de Donjons et dragons… You got it, man!

Mais bon… Je m’éloigne…

« Les mots inventés, c’est plus moderne! » : L’Evolo, le Se7T,  le Glo, le Solano… C’est comme la tune My Sherona… Personne ne sait c’est quoi une Sherona, mais ça sonne en maudit par contre. De toute façon, les promoteurs se disent qu’on est à l’ère des textos et que le Président des États-Unis s’appelle Barack, fait qu’ils peuvent ben appeler le condo Glo s’ils veulent!

« C’est pas un condo, c’est un mode de vie! » : Ça, ça m’énarve en maudit parce que ces maudits ratoureux-là y croient en plus… Quand tu visites le site web de ces « modes de vie », c’est rempli de phrases vides du genre : L’inspiration du fleuve – la vie du Vieux-MontréalLe summum de la vie riveraine, La passion du centre-ville, Le chic a un nom  Bon ok, j’ai inventé les deux dernières, mais j’ai quand même prouvé mon point! Je ne peux pas croire qu’il y a vraiment des gens qui se disent :

– Pis, as-tu trouvé ton condo?

– Ouais, c’est le Projet XYZ?

– Ah ouais… Pourquoi?

– Euh… Parce que le chic a un nom!

Parlant de point, le condo mode de vie a donné lieu à toutes sortes d’excès… Le plus splendide se trouve sur la rue Bélanger avec le projet Bélan-G (misère!). Pour vendre le projet, le promoteur utilise le slogan : Montréal a trouvé son point G! Imaginez juste le nombre extraordinaire de jeux de mots plates que ça a dû donner. Je me permets d’ailleurs un commentaire à tous les gens qui travaillent en marketing : un jeu de mots qui est drôle en meeting est souvent colon en estie dans la vraie vie! On s’entend, après des milliers d’années sur Terre, l’être humain a pas mal fait le tour de tous les bons jeux de mots.

« Pourquoi écrire des mots quand on peut juste mettre une lettre? »  La mode est aux noms trop courts de toute façon… La Brasserie T, V, Canal D…

Parfois, le nom du projet de condo a l’air d’un nom de gun (le M9-3), parfois c’est le nom de la femme du promoteur avec une twist (Le Mil-N), parfois ça aurait mérité un brainstorm plus long que 5 minutes (Les condos S ou Les condos G) et parfois ça ressemble au frère le plus jeune des Bananes en pyjama (le B5).

« Je connais des mots dans d’autres langues, moé! » Ça, c’est ben drôle parce qu’ils se disent que ça fait plus exotique. Projet Lumière?.. Nan! Projet LUZ! Ça, ça sonne ben! Par contre, il y a quand même une chose qui me rassure dans tout ça… Il n’y a toujours pas de projets de condo qui s’appelle Carpe Diem ou la Vita e Bella. Ça me surprend malgré tout parce que ce sont les 2 expressions pseudos exotico-moéj’visd’même les plus répandues… Je tiens à souligner cette belle retenue.

P’tit commentaire tout à fait gratuit et adressé à toutes les personnes qui vivent une épiphanie : arrêtez de vous faire tatouer Carpe Diem… Y’en a trop! Si tu y crois vraiment, fais-le tatouer en français… « Profite de la journée » ou « Profite du moment présent » C’est moins cool, avoue?..

Maintenant, la parole est à vous… Dites-moi quel est le nom de votre projet de condos préféré?

Photo par Sarah Jane sur Flickr.

D'autres beaux textes à lire aussi...