yoga

La courbe de ma paix intérieure est inversement proportionnelle à la haine engendrée autour de moi… Et directement proportionnelle à la courbe de ma colonne en pose de la roue. Je plie full bien.

SEE? J’peux pu m’en empêcher!

 

 

Je fais du bénévolat au centre de yoga.

Je leur donne 4 heures de mon temps par semaine en échange de pouvoir en faire gratuitement le reste du temps.

Ce qui, en plus de faire officiellement de moi la personne qui fait du bénévolat pour les raisons les plus égocentriques de la chakra-osphère, m’octroie le pouvoir de choker des plans avec grâce et volupté et haussement de menton et la mention «Ahh non scuze, j’peux pas allez kicker des orphelins dans la face aujourd’hui, j’fais du bénévolat».

Me méritant immanquablement un regard surpris et admiratif. Pis ça, ça me nourri.

ADMIREZ-MOUHAHAHHAHA.

 

6 mois de Yoga. C’est tout ce que ça m’a pris pour switcher du côté inlighted de la force.

 

Je vous fait remarquer au passage que ma présence d’esprit et de corps converge avec mon absence sur les réseaux sociaux.

Coïncidence? Non, esti.

 

T’essaieras d’être cynique quand t’as trouvé la paix pis que t’es à un guerrier dansant près de pas t’en faire avec ça.

 

J’ai changé.

 

Je suis maintenant la fille qui corrige les chiens tête en bas du monde dans les party. Oui oui.

Fille, toi qui t’abreuves à même le goulot pour oublier que ton ex est en train de frencher une autre fille dans ta chambre, tu sais ce qui te ferait du bien? Savoir que tes hanches sont pas aussi ouvertes que les miennes.

 

 

C’qui est bien avec le yoga (à part TOUTE) c’est sa propriété de filtrage : les humains toujours en liesse dans ton entourage après ça t’aiment d’une sincérité plus grande que leur amour propre.

 

Et me voilà, un lundi matin enneigé dans les Estries, dans un décors pitoresquenchanteur qui ne demande qu’à me prendre par la main d’un joyeux «Tu me fais confiance?» Aladdinesque, et moi tout ce que je trouve à répondre c’est «Voyons donc qu’il y a pas de cours de yoga le lundi matin nulle part à fucking Sherbrooke? Qu’est-c’est ça c’te ville-là pas user-friendly? Watch out la virulente critique qui s’en vient sur Yelp».

 

Ouin. La pire personne.

 

J’pourrais être là à apprécier les douces saveurs houblonnées sous un ciel sans nuage et la seule chose qui m’obsède, c’est d’aller m’étirer dans des pantalons qui exposeraient mes labiales à quiconque aurait les yeux baladeurs.

 

Mais c’est pas de ma faute! Toutes les conversations du monde ont de près ou de loin rapport avec le yoga. Les liens m’entourent et m’entourloupent.

 

Par exemple; suffit que quelqu’un me demande du jus pour que je réponde «Savais-tu que les positions de yoga où le coeur est au dessus de la tête sont vraiment bonnes pour la pression sanguine? Tiens, voici un verre d’orange sanguine».

T’SAIS C’PAS MOI LÀ.

 

 

J’pense que je vais devenir prof de yoga. Comme ça m’a faire chier inclusivement les gens qui vont venir volontairement dans ma classe.

 

… Et je vais pouvoir me vanter de la formation que je vais faire en Indonésie.

J’vais avoir l’air tellement profonde, les yeux semi clos quand je susurrerai d’une voix emplie de sagesse empirique «Ils ont tellement compris, là-bas».

 


Catherine95À propos de l’auteure :
Catherine Thomas. Tite-Jo connaissante notoire. Auteure drôle, paléontologue aguerrie et collectionneuse d’histoires. Elle n’aime pas le Nutella et le bacon alors oui, vous pouvez la mépriser. Mais méprisez-la pas trop parce qu’elle a aussi un match de 94% avec Yoda sur Lovecalculator.

 

Photo par daverose259

D'autres beaux textes à lire aussi...