14996452_10154747723694783_1859241716_n

Je travaille comme auteur dans la vie. Ce qui veut dire que je fais mes propres horaires, que je suis mon propre patron, bref, plein de choses qu’on promet aux fatigantes qui vendent des produits Mary Kay.

Mais nécessairement, ça suscite beaucoup de questions: qu’est-ce que tu fais de tes journées? Comment ça fonctionne? As-tu faim?

J’ai donc pensé vous présenter une journée type dans ma vie, afin de vous donner un aperçu du glamour qu’est mon quotidien.

 

9 AM: Mon cadran sonne. Visiblement, le Pier-Luc d’hier était beaucoup plus ambitieux que le Pier-Luc d’aujourd’hui. Le Pier-Luc d’aujourd’hui feel pas pour être un adulte productif, il feel pour snoozer. Ce qu’il fait.

 

9:05 AM: Le snooze le réveille. Il snooze encore.

 

9:15: Après trois snoozes, Pier-Luc se dit que ça sert à rien, aussi bien arrêter l’alarme. De toute façon, il est sur le bord de se lever.

 

10:37: Pier-Luc se réveille. Il regarde son cadran. Il laisse échapper un long soupir qui laisse entrevoir toute sa lassitude, et toute la haine qu’il porte envers lui-même. Il devrait déjà être en train de travailler, pas être en train de paresser au lit. Qu’à cela ne tienne, il va se lever immédiatement et travailler très fort pour compenser!

 

10:38: Pendant qu’il va aux toilettes, Pier-Luc se dit que 10:38 c’est pas un chiffre rond pour commencer à travailler, et qu’il ferait aussi ben de commencer à midi. Midi c’est une belle heure pour commencer à travailler. Ça pourrait être 11h, mais il le feel moins on dirait.

 

10:50: Pier-Luc commence un épisode de Buffy. Pour se déculpabiliser, il se fait à croire que dans le fond, c’est comme de la recherche. Il étudie la scénarisation, dans le fond. C’est un mensonge auquel même Pier-Luc ne croit pas. Pier-Luc connaît déjà tous les épisodes de Buffy par coeur. Même que quand il était jeune et qu’il passait les journaux, il s’imaginait qu’il devenait le premier garçon tueuse de vampire.

 

12:00: Pier-Luc commence à travailler.

 

12:01: Pier-Luc se rend compte qu’il a faim et qu’il n’a pas mangé depuis qu’il s’est levé. Il va se préparer à dîner. Ce sera un vrai festin!

 

12:16: Pier-Luc a fini de manger la pizza froide de la veille. Il pense se remettre au travail, mais aussi ben attendre 13h.

 

13:02: L’inspiration ne vient pas. Pier-Luc décide d’aller à la bibliothèque travailler, peut-être que ça va aider.

 

13:15: Dans l’autobus, Pier-Luc sort son carnet. Il se dit qu’il va observer les gens qui peuplent le bus, et tenter de capturer un morceau de leur âme avec la magie de sa plume.

 

13:16: Le bus pogne une bosse, et Pier-Luc fait une grosse barre de stylo sur ses culottes et il referme brusquement son carnet en se disant que c’est con l’écriture.

 

14:00: Pier-Luc arrive à la bibliothèque. En mettant la main sur la poignée, il réalise qu’il avait promis à sa blonde de faire la vaisselle et de ramasser la salle de bain. Si Pier-Luc ne veut pas être pogné pour installer Tinder sur son cellulaire, il a intérêt à retourner à l’appartement rapidement, parce que sa blonde retourne à l’appart pour 16h00.

 

14:35: Pier-Luc se dit que cette petite sortie n’a pas été du temps gaspillé dans le fond, l’air pur c’est bon pour l’inspiration. Après, Pier-Luc se rappelle qu’il habite à Montréal et que l’air pur n’y est qu’une légende. Bon, au moins, Pier-Luc se dit qu’il va courir pour le petit bout de chemin qu’il reste entre l’arrêt d’autobus et l’appartement. C’est bon l’exercice pour la créativité!

 

14:44: Pier-Luc se vomit un petit peu sur les pieds.

 

15:20: Pier-Luc a fini la vaisselle et le ménage de la salle de bain. Ça a été vite d’une part parce qu’il est efficace, mais aussi parce que Pier-Luc fait le ménage comme un esti de cabochon et qu’il faudra probablement relaver un morceau de vaisselle sur deux.

 

15:21: Pier-Luc accompli tout son travail de la journée dans les 30 minutes qu’il lui reste avant que sa blonde arrive de travailler.

 

16:00: La blonde de Pier-Luc arrive du travail. Elle lui raconte sa journée. Pier-Luc invente des choses pour cacher le fait qu’il n’est qu’une loque humaine. Sa blonde se rend compte du mensonge, et elle se dit qu’un jour elle va le laisser pour quelqu’un de moins déprimant. Les deux sourient en pensant à autre chose.

 

17:00: C’est l’heure de souper! Ce sera le seul vrai souper de la journée parce que ce n’est pas Pier-Luc qui le prépare!

 

18:00: C’est maintenant le temps de passer du temps de qualité en couple, c’est-à-dire être collés sur le divan tandis que la blonde de Pier-Luc écoute Netflix, et que Pier-Luc fait semblant d’écouter Netflix, alors qu’en fait il est en train de se maudire de ne pas être de ces gens qui mènent 1000 projets à la fois et qui se démènent pour se faire reconnaître dans leur domaine.

 

22:00: La blonde de Pier-Luc se couche. Pier-Luc dit qu’il va rester debout un petit peu pour travailler.

 

22:30: Après une demie-heure, à regarder Facebook, et à se rendre compte que les gens normaux n’écrivent plus de statuts parce qu’ils dorment, Pier-Luc commence à travailler.

 

22:45: Pier-Luc se dit que c’est assez de travail pour une journée, et qu’il mérite de se reposer lui aussi. Il ouvre son Playstation pour une petite partie avant d’aller se coucher lui-aussi.

 

1:45: Pier-Luc va se coucher en panique en voyant l’heure.

 

7:40: Pier-Luc se lève en maudissant le ciel. Il ne peut pas snoozer. Il doit aller à son vrai travail, ce n’est pas en écrivant pour Les Populaires qu’il va payer le loyer.

 


Pier_Luc95

À propos de l’auteur :
Pier-Luc n’a pas l’air de ce qu’il est vraiment. Il donne l’impression d’un gars jovial et calme. Il est toujours en criss et crissement angoissé. Les gens pensent qu’il est un garçon poli, aussi. Dans ses temps libres, il s’intéresse à la politique, à la lutte professionnelle et à Pokémon. Faut pas chercher à comprendre.

 

Illustration: James Lynch

D'autres beaux textes à lire aussi...