3rgf3g2w3ec1

Je me considère comme une personne ouverte d’esprit. Je peux concevoir que les gens aiment un paquet de trucs. Les tattoos, le death metal, le speed metal, le black metal, le metal finalement.

Les régimes, les films d’auteurs bulgares, l’impressionnisme, le cubisme, les sushis, l’échangisme, le caviar et les souliers blancs.

La neige, le soleil, le ski, la plongée en apnée, Dead Obies et les blogues de couches lavables.

 

Mais mon esprit a ses limites.

Mon ouverture est close lorsqu’on me parle du musée Grévin.

Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, le musée Grévin est un endroit, que l’on ose appeler musée, et qui est rempli de statues de cire qui ressemblent à des célébrités.

 

Je dis ressemble et je suis gentil, ce sont de pâles copies de l’original. Non, mais vraiment, c’est quoi l’intérêt de passer un après-midi à côté d’une chandelle en forme de George Clooney?

 

Prendre des photos et faire croire à du monde que tu l’as rencontré pour vrai? On ne te croit pas! Premièrement, dans la vie George Clooney n’a pas l’air d’avoir été saucé dans le “Turtle Wax”. Et deuxièmement, dans la vie George Clooney, ne chill pas à côté de Guylaine Tremblay, Madonna ni de Charlie Chaplin.

 

Le tout aligné dans un long couloir sur 3 étages où il est enfin possible d’immortaliser nos vedettes préférées sans avoir à se faire tasser par un garde du corps ou un agent de sécurité.

Je vais enfin pouvoir chuchoter des mots doux dans l’oreille d’Angelina Jolie sans avoir peur que cela ne se termine en procès.

 

Si au moins le musée avait une thématique claire. Mais non. La seule contrainte est : il faut être connu, et que tu sois constitué de cire. THAT’S IT!

 

Y parait même que la statue de Julie Snyder est à côté de celle de Gandhi… Pour qui est-ce que c’est le plus insultant tout ça? Julie, Gandhi ou LE SPECTATEUR?

 

Pis petite question à monsieur Grévin. Comment vous les choisissez vos “vedettes” pour vos futures statues.

Vous pigez dans un chapeau?

 

Je ne pense pas que Régis Labeaume et Michael Jackson méritent le même genre d’exposure!

 

Le musée Grévin c’est comme si le star-system avait fait caca sur l’art, aucun respect.

Payer pour aller quelque part où il y a des statues qui ressemblent UN PEU à des personnalités connues mortes ou vivantes, importantes ou pas. C’est comme remplacer tous les livres dans nos bibliothèques par des Échos Vedettes.

 

Attendez, je comprends que ce n’est pas tout le monde qui apprécie l’art visuel. Les musées d’art contemporain ou d’art moderne, ce n’est clairement pas pour tout le monde.

Une grande toile blanche remplie de taches multicolores qui s’appelle «L’éjaculation de Satan», je peux concevoir que ça ne représente pas grand-chose pour bien du monde.

 

D’accord. Et je ne vais pas vous faire l’apologie des musées, moi-même je ne suis pas un grand consommateur.

J’ai eu mon époque musée quand j’étais au cégep en arts et lettres et que je me faisais croire que je connaissais l’art.

Mais le musée Grévin, sacrament non!

 

Va louer un film, va voir une pièce de théâtre, même de marionnettes. Ouvre un livre, une BD un Archie même si tu le désires. Va voir un spectacle d’humour ou de musique, va manger au restaurant. Joue à un nouveau jeu vidéo ou tricote des bas de laine.

Peu importe, tout ça, c’est parfaitement louable comme divertissement.

Mais le musée Grévin… Vraiment?

 

Je capote peut-être pour rien. Peut-être que dans quelques années, si je suis un peu connu, on me proposera de m’immortaliser dans la cire, pour que tout le monde puisse prendre une photo à côté de “moi” en disant.

CHEEESSSEEE!

 


sdelisle95À propos de l’auteur:
Simon Delisle est le roi de l’autodérision. Humoriste, auteur et animateur chevronné, il a ce talent de toujours s’adapter à un contexte et son public / lecteur. Son irrésistible sens de la répartie et ses histoires hilarantes sauront vous conquérir!

 

 

D'autres beaux textes à lire aussi...