climatiseur_gree

Yo wattup guys. Laissez-moi vous parler du dernier achat que j’ai fait chez Canadian Tire: mon petit climatiseur de fenêtre de marque Gree.

J’ai beaucoup de choses à dire à son sujet.

 

Voici comment nous nous sommes rencontrés: j’me pointe chez Can Ti (OK PERSONNE APPELLE ÇA D’MÊME, C’CORRECT), la chanson No Scrubs de TLC est diffusée dans le magasin.

Je regarde les choix de climatiseurs. Aucun n’est à mon goût. J’suis comme: «Ugh. No. I don’t want no scrub. A scrub is a climatiseur that can’t get no love from me.»

Genre, trop wack tous ces climatiseurs trying to holler at me.

 

Mais soudainement, je l’ai aperçu.

Il était simple, de taille pratique et abordable.

Son grillage était en forme de vague (WHAAAT!!).

5 000 BTU.

Il me convenait.

 

 

Installer un climatiseur, ça donne très chaud! Mais après tu peux te refroidir grâce à l’air de ton climatiseur.

L’expérience que propose ce produit est vraiment complète.

 

J’adore l’air climatisé parce que je déteste la chaleur, l’humidité et être mouillé.

 

D’ailleurs, les gens dans la rue capables de marcher sous une averse… sans parapluie… sans virer fou… me font virer fou.

Vous êtes bizarres. Hors de ma vue.

Il faut comprendre que moi, me faire surprendre par la pluie, ça me donne envie de transpercer un mur de gyproc à l’aide de mon poing nu.

Comme ceci: ZAP!
Encore: CRACK!
Un autre: BLAP!
J’T’EN TABARNAKARATÉ!

 

 

Sur le site web de Canadian Tire, un usager dans les commentaires indiquait que le climatiseur Gree ne faisait pas de bruit. Moi je trouve qu’il en fait un peu. Mais c’est pas grave. J’aime me sentir comme dans un réfrigérateur.

Dans un réfrigérateur il y a plein de bonnes choses à manger.

 

Bref.

 

Tout a l’air immédiatement plus vivable après avoir démarré un air climatisé.

Je suis aussi automatiquement plus productif.

C’est pas mêlant mes petits chéris, juste après l’avoir mis en marche, j’ai fait la vaisselle, le lavage ET j’ai astiqué l’évier de ma salle de bain telle une mère chevronnée. Une avec des gants jaune qui don’t give a fuck là.

 

 

En ce moment je suis assis direct devant. La face dans le vent.

Laissez-moi vous donner mes impressions en temps réel:

Hummm.
Oh oui.
Ceci est mon shit.
Seigneur que c’est savoureux.
Je savoure le moment.
Ceci est mon safe place.
Je suis en sécurité dans mon logis frais.
Mon climatiseur Gree.
Mon boy.
Tu me protèges de la lourdeur de l’été.
Tu es mon ami.
Mon best.
This is the life.

 

What’s up, dormir sous les couvertures comme au plus profond de l’hiver?

Quoi de neuf, glisser sur le plancher puisque sa surface n’est plus collante?

What’s happenin’, avoir le front sec et dispos?

Ça gaze, se faire à manger sans malencontreusement assaisonner son repas à la sueur?

 

C’est ce que je veux, c’est la vie que j’ai choisie, grâce à mon climatiseur Gree!

Ashanti: «Mmmmmbaybay baybay. L’air climatisé-yeah-yeaaahhh-woh-woh-ouwoooohhh.»

*mic drop*

 

(Eh oui, plutôt qu’une ode, l’intégralité de ce texte était en fait une chanson rap feat. Ashanti. Ça arrive.)

 


Sam95À propos de l’auteur :
Samuel Cyr est cofondateur du blogue Les Populaires. Les thèmes qu’il préfère aborder sont les suivants : les beignes, le Jean Coutu, sa chatte Duchesse et le compte Instagram de Rihanna. S’il était un animal, il serait un raton laveur. Et s’il était un vrai adulte, il ne se ferait pas encore tutoyer chez Couche-Tard, ostifi… Suivez-le sur Twitter please.

 

D'autres beaux textes à lire aussi...