595

Criss que j’suis tanné.

Comme plusieurs le savent, je suis humoriste. Certains insistent pour que j’ajoute ‘’de la relève’’… d’accord, mais humoriste quand même.

Et l’humour, j’aime ça. C’est un art que je chéris et jalouse comme un habitant du Mile-End et son chou kale frisé.

 

Je respecte tous ceux et celles qui se lancent là-dedans, qui ont des choses à dire et qui travailleront comme des malades pour se perfectionner. Ils iront dans les bars pour finalement tomber à plat mais ils se relèveront. Ils iront écrire et réécrire. Enverront des textes à des collègues et se feront dire que telle joke est plutôt ‘’bof’’ et ça fera mal mais ils retourneront travailler. Sur leurs textes et sur eux-mêmes.

 

Je les respecte tous.

De Badouri à Ward en passant par de Martino et T (Louis).

À vous tous : #respect

 

On travaille tous dans le même but premier : faire rire.

Chacun à sa manière. C’est ça le but. C’est le principe de la diversité. ‘’On ne danse pas que la valse; on varie de temps en temps.’’ J’sais pu trop qui disait ça.

 

Mais criss que j’suis tanné. De quoi? J’y arrive.

 

Dernièrement, je suis tombé sur un échange de tweets entre l’amie Michelle Blanc et Mike S.M. que voici :

 

13219736_10155037794444657_953777157_n

 

Criss que j’suis tanné de la condescendance de certains par rapport à ce qu’est l’humour ‘’intelligent’’.

Qu’est-ce qu’il faut faire pour conter des blagues ‘’brillantes’’? Name-droper un politicien? Ne pas être méchant? Ne pas sacrer? Si j’m’en tiens à sa liste, je crois que l’attribut premier est d’être vieux.

 

Parlons-en de cette ‘’liste’’ d’humoristes intelligents.

M. Yvon Deschamps doit commencer à en avoir plein le cul de toujours être le défenseur, malgré lui, du bon goût et des grands rires perdus d’autre fois.

 

Dire que tu préfères Yvon Deschamps ou les Cyniques à Mike Ward car bon goût oblige, c’est comme comparer un politicien ‘’X’’ à Hitler : c’est le point Godwin de l’humour. Ton argument n’est plus valide.   

 

Mais peut-être qu’au fond, elle a raison. Certains humoristes sont probablement plus intelligents que d’autres… Que certains se contentent que de citer ‘’pipis et caca-crottes’’ pour faire ‘’rire’’… si on peut appeler ça ‘’rire’’…

 

J’ai sélectionné une réplique de chacun des favoris de Michelle et je vous le dis : ils sont intelligents. Voyez par vous-même!

 

‘’C’pas des farces, si j’l’aurais écouté, chose, y’aurait fallu que je change de bas tous les jours… ‘Aurait fallu que j’me lave la tête toutes les semaines… ‘A m’achalait tout l’temps pour que j’y fasse l’amour… Ah ben, hey! J’y dis r’tiens-toi, minou.’’

– Yvon Deschamps

Brillant.

 

‘’C’est comme ça, la Terre, c’est rond. C’est comme une pomme. La Terre, c’est comme cette pomme-là. Sauf que ça l’a pas de queue.’’

– Sol

Génial.

 

‘’Tu me demandes si j’ai une carte d’hôpital pis j’te dis que oui, j’en ai une de St-Jean. Qu’es-tu veux que j’te dise? Ben oui mais a m’dit qu’à l’Hôtel Dieu, ça marchera pas. JE SAIS PAS, MOI, CRISS!!!’’

– Jean-Marc Parent

Un cerveau sur deux pattes.

 

‘’Salut, c’est toi le professeur? Quel est ton nom? Ricky? Moi, c’est Line. Non, pas Céline; c’est Line.’’

– Clémence Desrochers

Même mon père n’y aurait pas pensé tellement c’est fin comme blague.

 

‘’J’m’en retournais chez nous et à cause d’un détour de la voirie, j’me suis r’trouvé à traverser le quartier où j’ai vécu quand j’tais p’tit et il ne reste plus rien… Bon, quand j’dis que j’dis qu’y n’reste plus rien, les rues pis les maisons sont encore là mais…’’

– Pierre Légaré

Intelligents 1, niaiseux 0.

 

‘’Mais heureusement, au dixième round, je lui ai décoché ce gant (montre le gant gauche) pour lui renfoncer le crâne et de l’autre… probablement celui-ci (montre le gant droit), je lui ai renfoncé le nez à raz le menton.’’

– André Sauvé

Physique et verbeux : un signe d’intelligence.

 

‘’- J’ai faze… faistes tous mes études à l’étranger.

– Ah oui! Où ça?

– Bah chose là… Harvard… Oxford…

– Les deux sont bons.

– Un des deux, choisis.‘’

Ding et Dong (Meunier et Thériault)

On parle d’universités prestigieuses : intelligent.

 

‘’Si les politiciens sont comme les couches de bébé alors il faut les remplacer régulièrement pour les mêmes raisons.’’

– Boucar Diouf

Il nous fait rire et réfléchir avec une joke de caca!

 

‘’Parce que moi, au début, quand j’mettais la feuille dans l’fax, j’pensais qu’le fax, y’a mangeait, la feuille. Ben non, a r’venait tout l’temps ben moi, j’la refaxais. Mais là, le monsieur m’a appelé il m’a dit : madame, j’en ai 50 copies de votre feuille!!!

– Lise Dion

Quand on parle d’informatique, on ne se trompe pas : on parle à des bollés.

 

‘’Vous cherchez le boner? Arrêtez de chercher! Je suce l’homme qui a le boner.’’

– Scott Towel aka Stéphane Rousseau

Il sait jouer avec le français et l’anglais. Bien avant les Dead Obies!

 

(Selon la liste, je suis rendu aux Morissette mais je n’irai même pas là. Mon niveau potentiel de sarcasme n’est pas assez aiguisé…)

 

‘’Hi! Ah! 25 ans minimum!’’

– Michel Barrette

Passons.

 

C’que j’veux dire avec tout ça, c’est que c’est facile de douter de l’intelligence des humoristes (ou de n’importe qui) lorsque l’on ne connaît pas son matériel ou si on isole une blague et qu’on la met hors contexte, comme j’ai fait ici.

Le meilleur exemple, c’est l’affaire de Mike Ward et sa soi-disant blague ‘’sur’’ Cédrika Provencher.

 

Je crois que ce qui frustre ces gardiens de l’intello humoristique, c’est qu’ils ne comprennent pas ce qu’il y a de drôle chez certains humoristes. Pourquoi le public se bidonne-t-il devant une ‘’joke’’ de si basse gamme? ‘’Les Denis Drolet, ils disent juste n’importe quoi!’’ Et ça, ça vient heurter leur propre intelligence.

Au fond, de dérouter l’intelligence d’un intellectuel, n’est-ce pas là le réel exploit?

 

De toute façon, au final, si l’humoriste réussit à faire rire, il a gagné.

 


olivier_1

À propos de l’auteur :
Avec son podcast, le stand up, les soirées trop bien arrosées à jouer à Diablo 2 avec sa gang de chums ou même le blog, Olivier a trop d’occasions de dire des cochonneries. Mais il résiste. Et résister, c’est d’aller dans la section ”commentaires” d’un article du Journal de Montréal et ne répliquer à personne. Je vous le dis, ça brûle. Il n’échangerait sa vie avec personne. Sauf avec Chris Powell, l’entraîneur de l’émission Maigrir ou mourir, ce qui lui permettrait de crier après des gros tout en faisant une bonne action.

D'autres beaux textes à lire aussi...