Untitled-1

Quand j’étais jeune, j’aimais jouer à la guerre.

Armés de fusils qui lancent des fléchettes en mousse, nous étions sans pitié contre nos ennemis imaginaires.

 

Le bilan des pertes était toujours le même.

Nous : 0
Ennemis Imaginaires : Perte Totale

 

En général, vers 16h30 le monde était sauvé et nous pouvions aller manger nos croquettes, prendre notre bain et aller dormir en paix.

 

Voici le seul lien possible qu’un enfant devrait avoir avec la guerre.

 

L’armée canadienne ne semble pas être du même avis que moi, car depuis un moment déjà, elle se balade dans les écoles primaires du pays pour apprendre aux jeunes ce qu’est l’armée et les avantages de s’y enrôler.

Salaire intéressant, études payées, job garantie, pension à vie, pantalons kaki, gros fusil et plein d’amis.

 

Au primaire, pour un jeune garçon de 9 ans, tout est une bonne raison pour ne pas avoir de cours.

Alors imaginez si on lui dit que cet après-midi il n’y aura pas de cours, pour qu’on vienne lui parler de grenades et de M-16?

C’est comme si un comptable se faisait dire par son patron « Heille Bob? Après-midi on ferme le bureau et on va tous aux danseuses! »

 

À quel moment l’armée arrêtera-t-elle ses auditions de War Academy?

Iront-ils dans les pouponnières, remettre des couches de camouflage, ou encore mieux, financer les femmes enceintes pour qu’elles restent à la maison à nourrir au grain nos futurs jeunes Rambo?

 

Je suis conscient que la guerre existera toujours.

Comme la saveur réglisse noire.

C’est une abomination, mais il y aura toujours assez d’adeptes pour continuer d’en faire.

 

Mais laissons donc les enfants en dehors de ça, ils sont déjà assez occupés par leurs ennemis imaginaires et leur réglisse rouge.

 


sdelisle95À propos de l’auteur:
Simon Delisle est le roi de l’autodérision. Humoriste, auteur et animateur chevronné, il a ce talent de toujours s’adapter à un contexte et son public / lecteur. Son irrésistible sens de la répartie et ses histoires hilarantes sauront vous conquérir!

 

 

D'autres beaux textes à lire aussi...