a

L’autre jour je suis allé au Gap avec ma blonde parce que je voulais me trouver un chandail chaud.

(Ok, je sais, ça a l’air d’être parti pour être vraiment plate comme texte de même, mais patientez un peu, je vous promets que dans le prochain paragraphe je vais dire bizoune pis on va rire.)

Ma blonde m’a tendu un chandail. Elle le trouvait joli, pis elle est tannée de mes vieux t-shirts, je pense.

Je l’ai essayé, puis je l’ai enlevé aussitôt.

 

– Tu ne l’aimes pas?
– Je sais pas, me semble que j’ai l’air d’un adulte qui a une vraie job pis qui profite de ses vacances.
– Pier-Luc, T’ES un adulte avec une job qui est en vacances.

 

C’était un bon point, mais je ne me sens pas vraiment encore comme un adulte.

 

Pendant les fêtes, j’ai réouvert de vieux albums photo chez mon père, et j’ai vu des photos du mariage de mes parents.

Et j’ai réalisé l’horreur: à mon âge, mes parents étaient mariés, et ma mère était sur le point de tomber enceinte de son premier enfant.

 

Moi, je pensais adopter un chat cette année, mais je ne l’ai pas fait parce que c’était trop de responsabilités. (Ah, j’oubliais presque: bizoune.)

 

Et là, n’allez pas vous imaginer que c’est parce que je suis le genre de gars éternel adolescent qui est pas capable de s’engager et de prendre ses responsabilités.

 

J’ai toujours été le genre de garçon sérieux.

Enfant, je lisais le journal avec mon père, et j’écoutais les élections comme les jeunes normaux suivaient les séries. Et je trouvais les cours d’économie vraiment intéressants, je pense que mon prof de secondaire 5 s’est toujours pas remis que je ne me sois pas inscrit en administration.

 

Et j’ai même pas tant fait la fête ni fait de grosses conneries.

 

Je me rappelerai toujours de mon père, un samedi soir où je devais avoir 15 ans, qui me regarde jouer au Gamecube en soupirant:

– Qu’est-ce qu’il y a?
– C’est ça que tu fais à soir là? Tu joues à ton jeu?
– Ben…oui?
– Comment ça donc t’es pas en train de traîner en ville à fumer du pot en cachette pis à essayer de frencher des filles?

 

Et c’est justement pour ça que je suis pas prêt à vieillir.

Parce que je vois les derniers moments où je peux faire des niaiseries me filer entre les doigts.

 

Lâcher ta job parce que t’as pas eu un congé pour aller voir Kanye West, à 20 ans, c’est drôle. À 30 ans, c’est juste irresponsable.

 

À 20 ans, te retrouver en chest dans le bar à 2h du matin parce que t’as un peu brûlé ton chandail avec un shooter flambé, c’est avoir un peu trop fêté. À 30, c’est juste d’une tristesse sans nom.

 

Mais bon, ça pourrait être pire.

À mon âge, mes parents étaient à veille de m’avoir comme enfant. Et ça c’est vraiment pire que toute.

 


Pier_Luc95

À propos de l’auteur :
Pier-Luc n’a pas l’air de ce qu’il est vraiment. Il donne l’impression d’un gars jovial et calme. Il est toujours en criss et crissement angoissé. Les gens pensent qu’il est un garçon poli, aussi. Dans ses temps libres, il s’intéresse à la politique, à la lutte professionnelle et à Pokémon. Faut pas chercher à comprendre.

 

D'autres beaux textes à lire aussi...